IMPORTANT

Certains employés du Zoo de Granby continuent d'être en grève aujourd'hui. Notez par contre que le parc animalier, le parc aquatique et le parc des manèges demeurent ouverts et prêts à recevoir des visiteurs pour une belle journée au Zoo de Granby !

Nous sommes conscients que la grève aura de légers impacts sur l'expérience de nos visiteurs. Consultez la page Info Grève pour voir la liste de ces changements mineurs à la programmation.

Le Zoo fête ses 70 ans!

Le Zoo fête ses 70 ans!

Revivez avec nous nos 70 ans d'histoire à travers une multitude de photos, capsules vidéos et anecdotes!

Le Zoo de Granby : 70 ans d’émerveillement!

En 70 ans d’activité, le Zoo de Granby a traversé les époques, modernisé son approche et ses installations et marqué l’imaginaire de plus de 30 millions de visiteurs depuis son incorporation, en 1953. La population est donc invitée à venir fêter avec nous durant l’été 2023, à faire le pont entre le passé et l’avenir et à célébrer 70 ans de souvenirs et d’émerveillement !

La petite histoire du Zoo de Granby a débuté dans la cour arrière d’un homme d’affaire et maire de la ville à l’époque, M. Horace Boivin. Passionné d’animaux, c’est pour tenir compagnie à sa chèvre à trois pattes qu’il ajoute des castors, des cerfs et des renards à sa petite ménagerie. Mais l’homme caresse de plus grandes ambitions, celles de doter sa ville d’un véritable jardin zoologique.

Une équipe qui laisse sa trace - Capsules vidéo

70 ans d'histoire

Chapitre 1 : La naissance d'un Zoo

Le Zoo de Granby, c’est d’abord le rêve d’un homme, M. Pierre-Horace Boivin, né en 1905. Fils d’un industriel prospère qui fût maire de la ville de Granby entre 1917 et 1933, le jeune Horace se passionne pour les animaux! 

(1944 - 1955)

Chapitre 2: La croissance d’un Zoo

Bien installé sur son nouveau terrain et fort d’une popularité grandissante, le Zoo profite des relations internationales de Pierre-Horace Boivin pour gonfler le nombre de ses pensionnaires.

(1955 - 1965)

Exposition souvenir

Le Zoo de Granby propose à ses visiteurs un véritable retour dans le temps grâce à la présentation d’une exposition photo couvrant les 7 dernières décennies de l’institution. Certains auront le plaisir de se remémorer l’arrivée d’Ambika, le premier éléphant du Zoo, ou la construction du dôme géodésique, une œuvre architecturale de M. Paul O. Trépanier. Plusieurs apprendront probablement que la mascotte du Zoo, Alcide, a été nommée en l’honneur du premier petit hippopotame à être né au zoo, lui-même nommé en hommage à son célèbre parrain de l’époque, le regretté météorologue de Radio-Canada, M. Alcide Ouellet.

Merci à la Société d'histoire de la Haute-Yamaska pour les photos d'archive.