IMPORTANT

Certains employés du Zoo de Granby continuent d'être en grève aujourd'hui. Notez par contre que le parc animalier, le parc aquatique et le parc des manèges demeurent ouverts et prêts à recevoir des visiteurs pour une belle journée au Zoo de Granby !

Nous sommes conscients que la grève aura de légers impacts sur l'expérience de nos visiteurs. Consultez la page Info Grève pour voir la liste de ces changements mineurs à la programmation.

Ballet de plumes pour trouver l’élue!

Ballet de plumes pour trouver l’élue!
Thursday, January 25, 2024

Alors que la neige craque sous nos semelles et que l’air glacé s’infiltre un peu partout, pour de nombreuses espèces animales, particulièrement dans l’hémisphère nord, les mois d’hiver riment avec pariades enflammées et caresses attentionnées: l’objectif est de parvenir à conquérir son ou sa partenaire et faire concorder les naissances avec le printemps, début de la période d’abondance. Pour souligner le début du « mois de l’Amour », on profite de la journée internationale de l’autruche pour faire un clin d’œil au célèbre ratite et à sa manière bien particulière de redéfinir les rôles dans le couple!

À la recherche d'un.e partenaire!

Trouver un partenaire n’est pas une sinécure, pour nous comme pour les animaux! 

Dans le règne animal s’ajoute cependant le sentiment d’urgence puisque le temps est souvent compté pour transmettre ses gènes : une vaste majorité n’y arrive d’ailleurs pas! 

La compétition est vive entre les individus pour se démarquer et mettre en valeur ses atouts de géniteur : la loi de la jungle est sans pitié et chaque espèce tente de donner les meilleures chances à la prochaine génération en sélectionnant ce qui leur apparait comme les meilleurs gènes (plus gros, plus fort, plus endurant!). 

Et c’est particulièrement vrai chez les oiseaux qui, en plus des gènes, choisissent généralement un partenaire fiable avec qui construire le nid et élever les jeunes.

De telles perles sont si précieuses que près de 90% des oiseaux forment des couples monogames sur une saison, quelques saisons ou pour la vie.

Une danse pas comme les autres!

Chez l’autruche, c’est la femelle qui choisit le mâle. Ce dernier se distingue des demoiselles par son plumage duveteux noir et blanc bien marqué (les femelles ont le plumage plutôt brun-gris). Incapable de prouesses aériennes, l’autruche se rabat sur la danse pour séduire ses partenaires : car oui, dans le meilleur des mondes, le mâle se compose un petit harem de 2 à 4 femelles, mais l’une d’elles, la dominante, demeure la « favorite ». En période de reproduction, le mâle défend son territoire et le patrouille continuellement. Lorsqu’un autre individu approche, le résidant s’interpose et adopte la posture de dominance.

Si l’intrus est un mâle, il sera chassé du territoire, mais s’il s’agit d’une femelle, il adopte alors un tout autre comportement. Il s’approche, jusqu’à ce qu’il s’affale soudainement au sol en ouvrant les ailes et la queue. Il agite alors ses ailes en alternance et bouge la queue de bas en haut : ce ballet de plumes duveteuses hypnotise la convoitée! Simultanément, le Casanova en action balance la tête d’un côté et de l’autre. Subitement, il se redresse, les ailes ouvertes, et présente son cou devenu rouge vif! Selon la réaction de la femelle, le mâle peut reprendre ce gracieux tango en solo ou procéder à l’accouplement : la demoiselle démontre sa réceptivité en se couchant au sol. La femelle dominante s’accouple uniquement avec le mâle dominant, souvent pendant plusieurs années consécutives, et partage la couvaison avec lui. Les concubines secondaires s’accouplent avec plusieurs mâles et déposent leurs œufs dans différents nids, sans qu’elles en assurent nécessairement la couvaison!

Ballet de plumes

Plus qu'une simple douzaine d'œufs!

C’est le mâle qui choisit l’emplacement du nid et qui fabrique la cuvette en grattant avec ses pattes et en y allant de mouvements de bassin au sol. Les femelles se relaient ensuite pour pondre devant lui une dizaine d’œufs, qu’il roule ensuite délicatement sous lui avec son bec. 

Si entre 19 et 25 œufs peuvent être incubés à la fois, on a déjà compté 78 œufs dedans et autour d’un même nid! C’est monsieur qui assure l’essentiel de l’incubation, d’une durée de 40 jours. 

Le poussin parvient à sortir de l’œuf par spasmes musculaires après plusieurs jours d’efforts. Il est couvert d’un petit duvet frisotté! À l’intérieur de ses premières 72 heures de vie, il quitte déjà le nid en compagnie de ses parents. 

Les autruches sont des parents exemplaires qui prennent leur rôle très au sérieux… au point où des prises de bec peuvent survenir entre voisins! 

Lorsque deux groupes familiaux se rencontrent, les parents se disputent la garde des deux couvées. Le couple victorieux quitte avec l’ensemble des poussins; des groupes de 100 à 300 petits ont déjà été observés! Les oisillons accompagnent les adultes jusqu’à l’âge de 9 mois.

Autres nouvelles