IMPORTANT

Certains employés du Zoo de Granby continuent d'être en grève aujourd'hui. Notez par contre que le parc animalier, le parc aquatique et le parc des manèges demeurent ouverts et prêts à recevoir des visiteurs pour une belle journée au Zoo de Granby !

Nous sommes conscients que la grève aura de légers impacts sur l'expérience de nos visiteurs. Consultez la page Info Grève pour voir la liste de ces changements mineurs à la programmation.

Wallaby de Bennett

Wallaby de Bennett

Répartition

Australie

Alimentation

Herbivore

Habitat

Forêts d’eucalyptus

Nom Latin

Macropus rufogriseus

Statut de conservation selon IUCN

Semblable au kangourou, mais en plus petit, il compte sur sa fourrure plus dense pour affronter l'hiver.

Un système digestif qui permet de satisfaire l'essentiel de ses besoins en eau

Animal crépusculaire, il passe l'essentiel de la journée à se reposer sous le couvert de la végétation. Les périodes d'alimentation sont surtout tôt le matin et au coucher du soleil. Il se nourrit d'une grande variété de plantes herbacées et de tubercules, desquels il extrait une bonne quantité d'eau.

La poche: système d'incubation externe pour les petits

Seule les femelles possèdent une poche ventrale. Appelée marsupium, elle reçoit le foetus, alors âgé d'une trentaine de jours, et protège son développement jusqu'à l'âge de 9 mois. Si elle n'a qu'un seul petit par portée, il peut arrivé d'observer plus d'un jeune dans la poche, à des stades de croissance différents.

Des tensions entre mâles qui se règlent par des combats de boxe

Un groupe est généralement formé d'un seul mâle dominant, de deux ou trois femelles et de leurs jeunes. Pour tester leur dominance, les mâles s'engagent dans des combats qui donnent lieu à d'impressionnantes chorégraphies. s'ils persistent, le combat peut mené à de solides coups de pattes arrière, bien en appui sur la queue.

Son nom serait originaire des mots aborigènes "wolabi" et "ualabi" qui signifient "petit kangourou"

Considéré abondant en nature, les populations sont stables et la chasse sportive est contrôlée en Tasmanie. Leurs populations avaient pourtant chuté entre les années 60 et 80, suite à une chasse intensive. Des mesures de conservation demeurent donc essentielles pour leur survie à long terme.

D'autres animaux d'Océanie