IMPORTANT

Certains employés du Zoo de Granby continuent d'être en grève aujourd'hui. Notez par contre que le parc animalier, le parc aquatique et le parc des manèges demeurent ouverts et prêts à recevoir des visiteurs pour une belle journée au Zoo de Granby !

Nous sommes conscients que la grève aura de légers impacts sur l'expérience de nos visiteurs. Consultez la page Info Grève pour voir la liste de ces changements mineurs à la programmation.

Chameau de Bactriane

Chameau de Bactriane

Répartition

Asie

Alimentation

Herbivore

Habitat

Steppes d’Asie

Nom Latin

Camelus bactrianus

Statut de conservation selon IUCN

Le seul animal au monde à porter deux bosses sur son dos.

Capable de se priver de nourriture sur de longues périodes

Adapté à la vie dans un milieu désertique, le chameau compte sur les réserves de graisse accumulées dans ses deux bosses pour subsister en période de disette. Il passe entre 8 et 10 heures par jour à brouter une grande variété de plantes, dont celles qui sont délaissées par les autres herbivores. Il peut boire jusqu'à 100 litres d'eau d'un coup.

Adapté aux grandes variations de température du désert

Le chameau est exposé à des température de -30 degrés en hiver, jusqu'à 38 degrés Celcius en été. Son pelage, dense et laineux en hiver, l'isole du froid. Sa toison plus fine en été le protège des chauds rayons du soleil, comme un vêtement clair. Ses pattes larges lui évitent de s'enfoncer dans le sable ou dans la neige.

Des groupes organisés en harem

Les chameaux de Bactriane vivent en petits groupes d'une demi-douzaine d'individus, généralement constitués d'un mâle et de quelques femelles et de leurs jeunes. Lorsqu'ils se déplacent, ils ont tendance à adopter la file indienne. Tout comme leurs cousins les lamas, les chameaux agressés peuvent cracher leur jus d'estomac.

Quelques fragiles populations fragmentées l'habitat

La compétition pour les pâturages, avec les troupeaux d'animaux domestiques, et les activités humaines mettent une pression énorme sur ces mammifères en nature. Malgré les programmes de reproduction en captivité en Mongolie, les effectifs continuent de diminuer.

D'autres animaux d'Asie